Addiction aux jeux d’argent

Alors que l’on croyait que le jeu du poker était très addictif, on s’aperçoit que les jeux de grattage sont encore plus addictifs et représentent 65% alors que le poker quant à lui ne représente que 8%. Les sources proviennent de l’enquête de l’observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) qui affirme que 200 000 Français sont dépendants aux jeux de hasard.
Les jeux de grattage et de tirage connaissent un énorme succès car d’une part ils ne nécessitent aucune connaissance particulière et d’autre part, en période de crise financière chacun aimerait être à l’abri économiquement parlant sans se soucier de l’avenir.
Toujours selon la même enquête un joueur sur deux à jouer à un jeu de hasard de la Française des jeux ou s’est rendu dans un casino terrestre au cours de l’année.
L’observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a ainsi pu réaliser le portrait robot du joueur type dit « Actif ». Il s’agit d’un homme de la quarantaine d’années n’ayant pas beaucoup d’amis et isolé de la société, n’ayant pas de diplôme et gagnant le SMIC.

jeux d'argent populaires-addiction aux jeux-grattage-loterie-jeux de hasard-française des jeux-études

Les jeux de hasard les plus populaires sont les jeux qui ne nécessitent aucune connaissance particulière comme le loto, l’Euro Million ou les jeux de grattage du type Banco, Goal, Solitaire ou Morpion.

Quels sont les jeux d’argent les plus popualires selon l’OFDT:

– 75% pour les jeux de tirage comme le loto, l’euro million ou le kéno;
– 65% pour les jeux de grattage comme le Goal, le Morpion ou l’Astro;
– 25% pour les jeux de PMU et courses hyppiques;
– 8% seulement pour les paris sportifs, les machines à sous, le Rapido et le poker.

La France est championne en matière d’addiction aux jeux d’argent contrairement aux joueurs des États-Unis, de l’Angleterre, du Canada, de la Belgique, de l’Espagne ou encore de l’Italie qui jouent sans être accros aux jeux de hasard et savent se maitriser sans se mettre en danger.

Share This: